¤ Forum de soutien, l'Officieux | Ségolène Royal 2007 ¤


 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 27 Septembre 2006 : "la machine à perdre"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Webmaster
Administrateur


Masculin
Nombre de messages : 370
Age : 27
Localisation : Val d'oise
Date d'inscription : 05/10/2006

MessageSujet: 27 Septembre 2006 : "la machine à perdre"   Dim 8 Oct - 6:30

Ségolène Royal craint "la machine à perdre" du PS

A Dakar, mardi, Ségolène Royal a laissé entendre qu'elle serait candidate à l'investiture socialiste à l'élection présidentielle. Répondant à un militant socialiste qui lui demandait "d'aller jusqu'au bout", la candidate plus que probable à l'investiture du Parti socialiste a répondu : "je vais suivre le conseil qui vient de m'être donné. Ce sera le serment de Dakar". Elle s'est demandé aussi "si certains n'ont pas envie de perdre, si la machine à perdre n'est pas déclenchée".

Ségolène Royal rencontrait la section de Dakar du parti socialiste français, forte de 75 membres, favorable "aux trois quarts" à son investiture, selon son secrétaire Hassan Bahsoun. Elle a évoqué les débats qu'a décidés mardi soir d'organiser le bureau national du parti socialiste entre les candidats à l'investiture, affirmant : "j'irai". "Je ne veux pas qu'on dise "elle refuse les débats" ", a-t-elle ajouté. "C'est un débat interne, c'est vrai, c'est une compétition normale, donc je préfère la positiver, mais c'est vrai que c'est un spectacle qui ne fait pas plaisir aux militants", a-t-elle souligné.

"Je trace ma route, jusqu'au bout"

Pour Ségolène Royal, "le débat interne doit servir le débat suivant: il faudra donner aux Francais l'occasion de réfléchir sur un certain nombre de problèmes". "La droite n'a pas cette épreuve à traverser, de deux mois de débats internes, de votes", a-t-elle noté. "Il va falloir être fort, avoir beaucoup d'énergie pour se maintenir au-dessus et faire en sorte - ce que je vais faire - que ces débats soient utiles pour l'après", a-t-elle ajouté.

Au cours de cette journée à Dakar, Ségolène Royal avait multiplié les allusions à une possible candidature, parlant par exemple de sa future "mallette de campagne", ou indiquant qu'elle n'était "pas encore en situation". "Je trace ma route, jusqu'au bout, jusqu'au bout", a-t-elle encore lancé devant les militants.

Machine à perdre ? "C'est très grave comme accusation. De qui parle-t-elle ? Personne ne veut perdre. Depuis quand discuter va nous faire perdre ?", a réagi Jean-Luc Mélenchon, partisan d'une candidature de Laurent Fabius, sur Canal+. Il a estimé que "les nouveaux adhérents du parti ont besoin d'être éclairés, ont besoin d'un débat pour comprendre les enjeux". M. Mélenchon a reconnu toutefois que la campagne interne comportait "une difficulté : il faut à la fois discuter et ne pas s'entre-tuer".




Sources : http://tf1.lci.fr/infos/france/politique/0,,3335301,00-segolene-royal-craint-machine-perdre-.html

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.segoleneroyal2007.new.fr
 
27 Septembre 2006 : "la machine à perdre"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Slow Food Terre Normande".
» perte d'un jumeau "syndrome du jumeau manquant"
» Une "grosse bête noire" vue près de Calais... comm
» "En plein régime": Magloire va perdre du poids sur NRJ12 !
» Festival "Art et Déchirure" Rouen

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
¤ Forum de soutien, l'Officieux | Ségolène Royal 2007 ¤ :: Actualité de Ségolène Royal : 2006 :: Revue de presse de Ségolène Royal-
Sauter vers: