¤ Forum de soutien, l'Officieux | Ségolène Royal 2007 ¤


 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Ségolène Royal au Proche-Orient cette semaine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Webmaster
Administrateur


Masculin
Nombre de messages : 370
Age : 27
Localisation : Val d'oise
Date d'inscription : 05/10/2006

MessageSujet: Ségolène Royal au Proche-Orient cette semaine   Jeu 30 Nov - 0:14

Elle a choisi de commencer par "le plus difficile": pour son premier voyage à l'étranger de candidate officielle du PS, Ségolène Royal se rend à partir de jeudi pour cinq jours dans un Proche-Orient sous haute tension, où elle va faire étape au Liban, en Israël et dans les Territoires palestiniens. Manière de répondre en frappant fort à ceux qui doutent de son expérience diplomatique.

L'objectif de la première femme à avoir une chance d'entrer à l'Elysée: nouer des contacts personnels avec les leaders de la région pour agir vite si elle est élue en mai 2007. Ce voyage "très important" permet "à titre personnel de connaître des interlocuteurs qui ont envie de savoir ce que sera demain la politique diplomatique de la France", a-t-elle expliqué mercredi sur RTL en marge d'un déplacement à Lyon.

"Elle commence par le plus difficile", a reconnu son principal porte-parole Julien Dray. En proie à de fortes tensions, la région du Proche-Orient constitue "l'épicentre de tous les autres problèmes", ajoute-t-on dans l'entourage de la candidate. Sécurité oblige, le président Jacques Chirac lui a garanti mercredi que les postes diplomatiques et consulaires français seraient à sa "disposition".

Ségolène Royal est attendue jeudi à Beyrouth. Elle entend présenter ses condoléances à l'ancien président Amine Gemayel, père de Pierre Gemayel, ministre chrétien maronite assassiné le 21 novembre. Elle rencontrera le Premier ministre Fouad Siniora, engagé dans un bras de fer avec le Hezbollah après que son gouvernement a entériné la création d'un tribunal international sur l'assassinat de l'ancien Premier ministre Rafic Hariri.

Lors de son séjour au pays du Cèdre, elle doit aussi s'entretenir avec le président du Parlement Nabih Berri, chef du mouvement chiite Amal allié au Hezbollah pro-syrien, et avec le dirigeant druze Walid Joumblatt. Elle se rendra au sud Liban pour rencontrer les soldats français de la FINUL (Force intérimaire des Nations unies au Liban). La patron du PS François Hollande s'était déjà rendu au Liban fin octobre.

Ségolène Royal est attendue à partir de dimanche en Israël et dans les Territoires palestiniens. Elle ira à la rencontre du président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas à Ramallah en Cisjordanie. Et sera reçue par le Premier ministre israélien Ehoud Olmert et sa ministre des Affaires étrangères Tzipi Livni. Et ce, sur fond de tensions entre la France et Israël sur les survols du sud du Liban par l'aviation israélienne.

La candidate entend afficher sa "volonté" de dialoguer avec Israéliens et Palestiniens, qui peinent à reprendre leurs pourparlers de paix. Elle a récemment souhaité que l'Union européenne occupe "toute sa place" dans la résolution des conflits dans la région et préconisé qu'"un groupe de pays volontaires au sein de l'Europe" fasse "oeuvre de médiation", fustigeant au passage l'"abandon" des Etats-Unis. Elle a également plaidé pour une reprise "immédiate" de l'aide européenne aux Palestiniens, sous réserve qu'elle soit "contrôlée".

Cette visite au pas de charge de Ségolène Royal intervient alors que George W. Bush et Condoleeza Rice sont en visite dans la région. Le président américain est arrivé mercredi soir en Jordanie pour évoquer la situation en Irak. La secrétaire d'Etat américaine doit quant à elle rencontrer Mahmoud Abbas jeudi en Cisjordanie.

Adepte de la "politique par la preuve", la "gazelle" entend ainsi répondre à ceux qui doutent de ses capacités diplomatiques. Le 7 novembre, elle avait provoqué un vif émoi en proposant d'interdire à l'Iran d'accéder au nucléaire civil comme militaire, déclaration jugée contraire au Traité de non-prolifération nucléaire. Le 3 novembre, rencontrant le président irakien Jalal Talabani à Paris, elle avait également jugé la situation en Irak "pas encore totalement stabilisée".

Depuis sa désignation par plus de 60% des militants du PS le 16 novembre, les invitations à l'étranger s'accumulent. Ségolène Royal est attendue au Portugal la semaine prochaine pour le congrès du PSE et envisage de se rendre au congrès des Démocrates américains mi-décembre.

Au plan politique, cette visite choc permet à la candidate d'occulter en partie la toute fraîche annonce de candidature de Nicolas Sarkozy en monopolisant les médias. "Partir trop vite, c'est le risque de lasser", l'a toutefois avertie mercredi Dominique de Villepin.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.segoleneroyal2007.new.fr
 
Ségolène Royal au Proche-Orient cette semaine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quelle nouvelle recette essayerez-vous cette semaine ?
» ... Et dans Ici Paris de cette semaine (n° 3462)
» planification de menus: Que cuisinez-vous cette semaine?
» Ségolène Royal : 400 000 euros de subvention aux syndicats
» le préservatif Selon Ségolène Royal

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
¤ Forum de soutien, l'Officieux | Ségolène Royal 2007 ¤ :: Actualité de Ségolène Royal : 2006 :: Agenda de Ségolène Royal-
Sauter vers: