¤ Forum de soutien, l'Officieux | Ségolène Royal 2007 ¤


 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Oscar Temaru

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Webmaster
Administrateur


Masculin
Nombre de messages : 370
Age : 27
Localisation : Val d'oise
Date d'inscription : 05/10/2006

MessageSujet: Oscar Temaru   Jeu 12 Oct - 18:59

Oscar Temaru est un homme politique français (né le 1er novembre 1944 dans la commune de Faa'a sur l'île de Tahiti en Polynésie française), résidant en Polynésie française. Il est douanier de profession, à la retraite.


Biographie

Né à Faa'a dans une famille pauvre, d'un père tahitien et d'une mère originaire d'Atiu (îles Cook), il suit un parcours scolaire normal.

En 1960, alors âgé de 16 ans, il s'engage dans la Marine nationale et se retrouve une année plus tard en Algérie. Son séjour en Algérie, alors en pleine guerre le marque fortement, notamment le comportement de certains militaires et civils français vis-à-vis des Algériens de souche.

En 1972, de retour à Tahiti, il s'engage dans le service des douanes.

Maire de Faa'a, la plus peuplée des communes polynésiennes, depuis 1983.

Éphémère président de la Polynésie Française de mai à octobre 2004, il est réélu le 3 mars 2005 après la victoire d'une union comprenant plusieurs partis dont le sien aux élections partielles du 13 février 2005 à l'assemblée de Polynésie.


Après s'être présenté aux élections municipales de Faa'a, élections qu'il perd, il décide de créer son propre parti politique pour défendre ses propres idées. C'est ainsi que le 20 avril 1977, le Front de libération de Polynésie est créé. Ce parti est avant tout indépendantiste.

En 1983, il décide de changer le nom de son parti, il sera dorénavant le Le Tavini Huira'atira no te Ao Ma'ohi (Servir le peuple du pays ma'ohi).

Après plusieurs élections aux résultats quasi insignifiants pour le parti de Oscar Temaru, le 13 mars 1983, il accède enfin au siège de maire de la ville de Faa'a. Pour souligner son envie d'indépendance, il fait enlever le drapeau français et le buste de la Marianne lors de son serment d'investiture.

Depuis 1984, année où Gaston Flosse, fondateur du Rassemblement du peuple (Tahoera'a Huiraatira), devient président du gouvernement du territoire, une grande animosité existe entre les deux hommes. Alors que, élections après élections, le parti de Oscar Temaru gagne des points, Gaston Flosse reste indétronable de son siège de président.

Lorsqu'en 1995, Jacques Chirac décide de reprendre une dernière fois les essais nucléaires à Mururoa, Oscar Temaru participe à toutes les manifestations contre les essais.

En 1996, il décide de changer son message d'indépendance. Jusque là, il voulait une indépendance totale et un retrait immédiat de la France. Son message change, pour accepter une indépendance progressive. Vers la même époque, Gaston Flosse penche de plus en plus vers autonomie accrue de la Polynésie française.

Dans les idées, Oscar Temaru et Gaston Flosse se rapprochent, mais dans les discours ils n'arrêtent pas de se diaboliser l'un l'autre.

Alors que son parti gagne de plus en plus de voix, Oscar Temaru lance un nouveau slogan, Le changement (Taui). Le changement est celui qui doit être fait à la tête de la présidence du territoire. Oscar Temaru critique le clientélisme de Gaston Flosse et déclare qu'il faut que cela change.


À la surprise générale, Oscar Temaru est élu officiellement président du territoire à la tête d'une liste d'alliance entre plusieurs partis unis contre Graston Flosse (UPLD : Union Pour la Démocratie) le 30 juin 2004, suite aux élections du 23 mai. Alors que tout le monde pensait qu'il allait effectuer des changements radicaux en Polynésie, le gouvernement de Oscar Temaru reste quasi inerte dans ses actions. La victoire surprise est telle qu'aucune préparation pour établir un gouvernement uni n'a été fait et cela se ressent. C'est ainsi que des personnes critiquent son amateurisme.

Ayant gagné les élections de justesse, la majorité à l'Assemblée est fragile et il suffit que le conseiller territorial Noa Tetuanui change de camp pour permettre à Gaston Flosse de déposer une motion de censure. Cette dernière est votée le 9 octobre, le gouvernement d'Oscar Temaru est contraint à la démission. Et Gaston Flosse réintègre son siège de président, suite à sa réélection par l'Assemblée.

Le soutien que le gouvernement français porte à Gaston Flosse est ressenti par certains comme une « pratique colonialiste ». Dont Jean-Marc Regnault, maître de conférences à l'université de la Polynésie Française, démonte les mécanismes qui ont permis à Gaston Flosse de revenir au pourvoir et dénonce la France de les avoir approuvés. « Comment la France peut-elle prétendre donner des leçons de démocratie au monde entier et ne pas la respecter chez elle ? », demande le député UMP Dominique Paillé.

Alors que certains membres du parti d'Oscar Temaru désirent déclencher une grève générale et un blocage de l'île, ce dernier préfère une solution plus pacifique. C'est ainsi qu'il décide d'entamer, le 25 octobre, un jeûne dans l'enceinte de la présidence, avec pour espoir de contraindre Jacques Chirac à dissoudre l'Assemblée, pour qu'ainsi aient lieu de nouvelles élections. Attente vaine, seuls les représentants des îles du Vent (Tahiti et Moorea) - où la liste UPLD est sortie en tête - verront leur mandat annulé.

Des nouvelles élections organisées le 13 février confirmeront le succès de l'UPLD (47 % des suffrages) devant le Tahoeraa Huiraaatira (40 %) et l'ADN (11 %) ; les 4 autres listes se répartissant les miettes.

Avec 28 représentants - auxquels s'ajoute la 29e voix de Jean-Alain Frebault, transfuge du parti orange -, Oscar Temaru est réélu président de la Polynésie Française le 3 mars 2005 à la majorité absolue par 29 voix contre 26.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.segoleneroyal2007.new.fr
 
Oscar Temaru
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Oscar Hibou - librairie BD/jeunesse menacée
» CINEMA - " Terraferma " en liste pour l’Oscar du meilleur film étranger
» Oscar Pistorius
» Oscar Pistorius présenté vendredi à la justice pour le meurtre de son amie
» Noukies Oscar et Léon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
¤ Forum de soutien, l'Officieux | Ségolène Royal 2007 ¤ :: Actualité de Ségolène Royal : 2006 :: Soutiens officiels dans le monde politique-
Sauter vers: