¤ Forum de soutien, l'Officieux | Ségolène Royal 2007 ¤


 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Georges Frêche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Webmaster
Administrateur


Masculin
Nombre de messages : 370
Age : 27
Localisation : Val d'oise
Date d'inscription : 05/10/2006

MessageSujet: Georges Frêche   Mer 11 Oct - 16:02

Georges Frêche (né le 9 juillet 1938) est un homme politique français, originaire de Puylaurens (Tarn). Diplômé d'HEC, spécialiste du droit romain, il est professeur d'histoire du droit à l'Université Montpellier 1. Il est membre du Parti socialiste, ancien député de l'Hérault et ancien maire de Montpellier (1977-2004), président du conseil régional de Languedoc-Roussillon et président de la communauté d'agglomération de Montpellier depuis mars 2004.

Biographie

À sa sortie d'HEC il rejoint la Faculté de droit de Paris et l'Institut de Géographie. Il milite alors contre la guerre d'Algérie, position très minoritaire à la faculté de droit.

Le 13 février 1962 il fait partie d'un groupe qui tente d'occuper la faculté de droit de Paris. Ce groupe est passé à tabac dans la cour d’honneur de la faculté par les étudiants de la « Corpo de droit » partisans de l’OAS. Ramassés par la police du Ve arrondissement de Paris, nombre de ces étudiants de gauche, parmi lesquels Georges Frêche se retrouvent quelques heures durant au commissariat du Ve.

Son engagement anticolonialiste dure jusqu’à la fin de la guerre d’Algérie et se prolonge par son entrée à la Fédération des Cercles Marxistes-Léninistes jusqu’en 1965. Ce n’est qu’une fois nommé à Montpellier en 1969, écœuré par certaines méthodes des maoïstes et par l’intervention soviétique lors du Printemps de Prague en Tchécoslovaquie, qu’il s’engage à la SFIO.

En mars 1973, Georges Frêche est candidat (PS) pour la première fois aux élections législatives à Montpellier (Hérault).

Arrivé second au premier tour derrière le candidat UDR, il se rapproche de André Troise, candidat du Front national (FN), par ailleurs ancien officier de l'OAS, qui vient d'obtenir 5 % des voix. Finalement, le FN refusera d'appeler officiellement à voter à gauche, en dépit du discours tenu par Frêche devant une quinzaine de militants FN où il dénonça les « criminels gaullistes ». Frêche, donné perdant, est cependant élu contre le candidat UDR de quelques centaines de voix [1].

En 1976, Georges Frêche prend Guy Montero, un ancien officier de la Légion étrangère condamné à cinq ans de prison pour appartenance à l'OAS, sur sa liste lors de la campagne municipale de 1977. Frêche remporte la mairie de Montpelier et Montero entre au conseil municipal où il siégera pendant six ans.

Selon le journal Libération [1], cette attitude de Frêche avec les nostalgiques de l'Algérie française semble s'inscrire dans une politique globale de clientélisme envers les rapatriés dans une ville où la concentration en "Pieds-Noirs" est une des plus fortes de France, notamment depuis la construction ex-nihilo du quartier de La Paillade, initialement destiné à accueillir le flux des nouveaux arrivants. La prise en compte de ce vote pied-noir a été l'un des éléments de ses victoires successives depuis 1973. Les accusations de clientélisme se fondent aussi sur les subventions à une myriade d'associations liées aux pieds-noirs (les Anciens d'Alger, les Anciens d'Oran, les Anciens de Blida, etc.), la construction d'une Maison des rapatriés, le recrutement dans des emplois municipaux, une accès facilité aux logements, la création d'un musée de la France en Algérie. Pour anecdote, en 1982, il met en berne tous les drapeaux de la ville quand Claude Cheysson, ministre des Relations extérieures (affaires étrangères) de François Mitterrand, vient s'incliner à Alger devant la tombe des "héros du FLN".

Dates politiques clefs

* Député de l'Hérault de 1973 à 2002
o 1973-1978
o 1978 : battu par François Delmas
o 1981-1986
o 1986-1988
o 1988-1993
o 1993 : battu par Gérard Saumade
o 1997-2002
o 2002 : battu par Jacques Domergue (UMP)
* Conseil régional du Languedoc-Roussillon : président depuis 2004
* Montpellier :
o Maire de Montpellier : 1977-2004 (remplacé par Hélène Mandroux-Colas)
o District de Montpellier : président de 1977 à 2004
o Communauté d'agglomération Montpellier Agglomération : président depuis 2004
o 2005 President region Languedoc-Rousillon Septimanie


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.segoleneroyal2007.new.fr
 
Georges Frêche
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» F901 Georges Lecointe (ex HMCS Wallaceburg)
» M901 Georges Lecointe (ex HMS Cadmus)
» photos de LEVERD Georges année 1966 a 1974 (parti 1)
» Les Corsaires normands de Georges Dubosc (1898).
» Cherche contact avec Georges Gaufrier ( moustique ? )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
¤ Forum de soutien, l'Officieux | Ségolène Royal 2007 ¤ :: Actualité de Ségolène Royal : 2006 :: Soutiens officiels dans le monde politique-
Sauter vers: